Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

LES PRODUCTIONS JARDINS SAUVAGES

Aussi léger qu'une étoile

Un texte d'Emanuel St-Pierre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« L’une des plus vieilles étoiles au monde est sur le point de mourir.

Un astrophysicien tente d’y trouver des réponses sur la création de l’univers.

Mais la vie lui en proposera d’autres... Quand le temps cesse d'exister tout devient possible... » 

   


Aussi léger qu’une étoile  

  

Productions Jardins Sauvages en collaboration avec le Projet Trou blanc 



  

SYNOPSIS


Une étoile est sur le point de mourir. Cet événement arrive à point pour donner des réponses scientifiques à la théorie de Célestin, un astrophysicien qui tente de démontrer que le temps est une illusion. Mais les événements particulièrement difficiles se succèdent dans sa vie, allant de conflits familiaux et professionnels à de sérieux problèmes de santé. Célestin fera alors une étrange rencontre qui l’amènera à concilier sa théorie scientifique et son quotidien bouleversant, ainsi qu’à consolider sa vision du monde.

 

THÈMES


Thèmes - Aussi léger qu’une étoile parle d’abord d’astrophysique et de la fascination qu’a toujours eue l’humain pour les étoiles. La pièce traite également de thèmes fondamentaux tels que le bonheur, la vie, la mort, la quête de sens, et par extension, la spiritualité. Mais au-delà de ces grands thèmes, elle discute du temps et de l’instant présent, de même que du phénomène du hasard et de la synchronicité.

 


L'APPORT DU PROJET TROU BLANC


L’équipe explore le concept de synchronicité, en collaboration avec le Projet Trou Blanc, projet de recherche s’intéressant au phénomène du hasard. Nous avons accès à un petit appareil bien intrigant, un Générateur d’Événements Aléatoires (GEA), développé par la faculté d’ingénierie de l’Université de Princeton. Cet appareil produit du hasard pur. Cependant, les recherches démontrent que mis en présence d’êtres humains, il se comporte différemment, selon ce que l’humain en question pense ou vit. La conscience humaine pourrait donc – et l’idée est troublante et controversée – influencer le hasard. À l’aide d’un logiciel qui permet d’observer cette influence sous forme de graphiques ou de lumière, l’équipe a intégré l’appareil aux représentations afin d’expérimenter le genre de coïncidences, de synchronicités que produisent la présence d’acteurs et de spectateurs.

 


DÉMARCHE ARTISTIQUE


Aussi léger qu’une étoile était la première création des Productions Jardins Sauvages. Nous avions réuni des artistes pour leur talent, mais aussi pour leurs qualités créatives afin de former un auto-géré où tous pouvaient s’impliquer. Le projet était principalement la création d’une oeuvre théâtrale inédite à partir d’un scénario de film écrit par Emanuel St-Pierre inspiré en partie du livre d’Eckart Tolle, Le Pouvoir du moment présent et des nouvelles recherches en astronomie. Nous chérissons toujours l’idée d’en produire un long-métrage. 



Comme nous avions un intérêt marqué pour la rencontre des arts et de la science et que le texte s’y prêtant naturellement, l’équipe a décidé de tester l’utilisation du Générateur d’Événements Aléatoires au théâtre afin de capté le moment présent. L’idée était bien sûr d’arriver à ce que les spectateurs captent des coïncidences porteuses de sens pour eux entre le GEA et l’action scénique. Mais il s’agissait également d’une façon nouvelle de traiter des hasards et de la signification que l’humain leur donne pour donner un sens à sa vie. Et c’était en outre une façon nouvelle d’affirmer la spécificité et l’unicité du théâtre, puisque cette appareil ne peut fonctionner qu’au moment présent, ce que les arts de la scène offrent aussi. Nous avons été les premiers à faire l’expérience du GEA au théâtre.


 

PETIT LEXIQUE ÉCLAIRANT

 

Ø  Le concept de synchronicité a été développé par le psychiatre Carl Gustav Jung,et définit l’occurrence simultanée de deux événements n’ayant aucun lien de causalité et prenant un sens pour la personne qui la perçoit. Par exemple, lorsqu’on était justement en train de penser à une personne quand le téléphone sonne et que c’est elle. http://fr.wikipedia.org/wiki/Synchronicité.

 

Ø La causalité, c’est le concept de cause à effet. Il est remis en question par le principe de synchronicité. Comme si l’espace et le temps n’étaient pas nécessairement linéaires. 


Ø Le laboratoire de recherche qui a créé l’appareil s’appelle L’International Counsciousness Research Laboratories (ICRL). www.icrl.org.

 

Ø  Cet organisme est issu du Princeton Enginearing Anomalies Resarch Laboratory de l’Université de Princeton, le PEAR Lab. www.princeton.edu/~pear.

 

 Ø   La compagnie qui commercialise aujourd’hui ces appareils se nomme Psyleronwww.psyleron.com.

 


 

BANDE-ANNONCE













 

Lien Internet pour voir la captation de la pièce en partie :

www.dailymotion.com/video/xq9mzc_aussi-leger-qu-une-etoile-2_creation


Nomination pour meilleur texte:

 Prix Chapter   http://www.centrart.qc.ca/voir.php/6970


Choix du Voir:  http://voir.ca/scene/2011/06/02/fringe-theatre-nos-choix-en-theatre/


 

Directrice du projet théâtral : Dji Haché 

Auteur du texte : Emanuel St-Pierre 

Adaptation du texte : Dji Haché, Martin Skorek, Emanuel St-Pierre 

Mise en scène : Dji Haché et Emanuel St-Pierre 

Directeur artistique : Emanuel St-Pierre 

Avec : Roch Aubert, Mylène Bérubé, Dji Haché, Noah Nadeau-Décarie et Martin Skorek

Musique originale  et ambiance sonore: Louis Aka-Trudel et François Tremblay

Photographie : Jacques Carrières

 

Titre du projet de recherche sur le hasard : Trou blanc

Directeur du projet de recherche : Martin Skorek

Durée du spectacle : 1h15

 

 

 

 

Partagez notre site web avec vos amis: